Ariel Sharon.  Né en 1928. Général et homme d’état Israélien.

 

1948 : Commandant de détachement d’une brigade dans la Haganah (une organisation clandestine sioniste), lors de la guerre opposant les sionistes aux Arabes en 1947.

1951 : Officier dans les services secrets.

1952 : Commandant de l’unité 101, la première unité des forces spéciales israéliennes.

C’est à cette époque que Sharon souhaite créer une unité de commandos spécialisés dans les opérations de représailles, et qu’il déclara que « l'état-major fait preuve de trop de retenue face aux Arabes ». Il participa directement à une opération (contre l’avis de sa hiérarchie) qui causera la mort de deux femmes palestiniennes.

1953 : « Opération Shoshana », ou « massacre de Qibya ». Le 14 octobre, l’unité qu’il dirige rase le village de Qibya en Cisjordanie.  Cette opération marque le début de la politique de représailles systématiques toujours appliquée aujourd’hui par  l’entité sioniste. Bilan de l’opération : 70 victimes, dont 38 femmes et enfants.

Voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Shoshana

Les ruines du village de Qibya

 

1956 : Crise du Canal de Suez . Commandant de la 202e brigade de parachutiste. Les troupes qu’il dirige sont accusées d'avoir exécuté plus de 200 prisonniers égyptiens et civils soudanais, et de les avoir jetés dans des fosses communes.

1967 : Guerre des Six Jours. Commandant d’une des divisions qui participent à la prise du Sinai.

1971 :

-Chargé de mettre un terme aux activités « terroristes » dans la bande de Gaza. Ses troupes tueront alors plus de 100 civils palestiniens et en emprisonneront des centaines d'autres.

-Co-fondation du Likoud, parti d’extrême droite sioniste.

 1973 : Elu à la Knesset.

1974 : A la tête d'un groupe de colons pour établir un avant-poste illégal près de Naplouse. Cette expérience a ensuite été renouvelée à plusieurs reprises.

Il permet, en tant que Ministre de l’agriculture, l'expansion massive des implantations agraires juives en Cisjordanie et Gaza.

Sous sa houlette, entre 1977 et 1981, plus de 25 000 Juifs s'installent dans les territoires occupés dans des opérations nommées Jumbo, Judée et Samarie ou Meteor.

 (Source : wikipédia)

Rejoignez-nous sur facebook: https://www.facebook.com/contagion.canalblog